Cheval enseigne de Guerchy (Second Âge du fer)
UN DOUBLE PATRIMOINE
LE PATRIMOINE MUSÉOGRAPHIQUE
près le départ de la communauté monastique à la Révolution, l'abbaye est transformée en hôpital.

Ces activités hospitalières se poursuivent jusqu'en 1982 même si les services déménagent progressivement dès 1968.

C'est à cette époque qu'est décidée la création d'un musée dans l'enceinte de l'abbaye afin d'y exposer des collections accumulées depuis le début du XIXe siècle et jusqu'alors gérées par une société savante auxerroise, la Société des Sciences Historiques et Naturelles de l'Yonne.

L'aménagement des salles muséographiques se fait en liaison avec les restaurations de l'abbaye. La présentation des collections gallo-romaines inaugurent l'ouverture du musée au public en 1988.
Une salle de préhistoire et de protohistoire est ouverte en 1992. Les collections médiévales ont été exposées au début des années 2000 avant d'envisager l'aménagement des salles consacrées aux Beaux-Arts.
Salle gallo-romaine
Le musée organise ou accueille régulièrement, dans le réfectoire, le cellier et la salle des moines, des expositions, des conférences ou des colloques qui offrent au public les perspectives renouvelées de la recherche actuelle, notamment dans les domaines historiques et artistiques.
Statue équestre gallo-romaine, Ier s.
L'enceinte du musée abrite également une artothèque gérée par ses services. Il s'agit d'une collection de 700 oeuvres contemporaines originales, comportant aussi bien des gravures, des peintures que des estampes. Particuliers ou institutions peuvent ainsi emprunter trois à cinq oeuvres pour deux mois renouvelables.