Plan restitué de l'abbatiale carolingienne
L'ABBATIALE
ET L'AVANT-NEF
e projet de reconstruction de Conrad ne concerne en effet pas seulement les cryptes orientales mais l'ensemble du sanctuaire abbatial de Germain.
L'archéologie a pu mettre au jour les traces d'un espace occidental plus vaste que le sanctuaire précédent.

Il s'agit d'un édifice plafonné et non voûté dont on ignore en revanche s'il s'organisait sur un ou plusieurs niveaux.

Cet espace monastique a notamment une fonction funéraire. Les inhumations semblent en effet y être davantage regroupées que dans les phases précédentes. On cherche alors à optimiser l'espace en plaçant parfois les sarcophages tête-bêche.

L'amplification de cette partie occidentale de l'abbatiale répond aux cryptes orientales, sans doute pour assurer aussi un accueil aux pèlerins qui affluent pour se recueillir sur le tombeau de Germain, et permettre un développement liturgique adapté.

Fragments de chancel carolingien trouvé lors des fouilles