Castrum du Bas-Empire (IVe siècle) Oratoire Saint-Maurice
Emplacement du monastère Saint-Cosme-et-Saint-Damien
LA FONDATION (Ve siècle)
n des sanctuaires fondés par Germain se trouve au nord de la cité, à l'extérieur des remparts du castrum sur des terres qui appartenaient à sa famille.

Il s'agit sans doute d'un simple oratoire destiné à recueillir les reliques des saints martyrs d'Agaune (Suisse, Canton du Valais) Maurice et ses compagnons.

Germain choisit Saturnin, l'un de ses disciples, pour y accomplir le culte. Il dote sa fondation de plusieurs domaines fonciers afin d'assurer les revenus nécessaires à sa subsistance.

L'évêque d'Auxerre avait obtenu peu avant sa mort que son corps soit rapatrié dans sa cité. Il est inhumé dans l'oratoire qu'il avait fondé en l'honneur de saint Maurice le 1er octobre 448.
Il s'agit d'un petit édifice de plan quadrangulaire comportant une abside orientale. Son accès semble s'être effectué depuis le nord par l'intermédiaire d'une galerie.

La renommée de Germain est telle qu'il fait bientôt à son tour l'objet d'une vénération particulière.

L'oratoire primitif est intégré dans une basilique funéraire dans laquelle se font enterrer la plupart des évêques successeurs de Germain.