saint Germain (transept de Saint-Germain d'Auxerre, XIVe siècle)
GERMAIN, ÉVÊQUE D'AUXERRE
LE BÂTISSEUR D'ÉGLISES
endant son épiscopat, Germain fonde dans sa cité et son diocèse plusieurs églises dans lesquelles il établit le culte de saints dont il a rapporté des reliques de ses différents voyages.

Durant sa première mission chez les Bretons pélagiens il fait ainsi un pèlerinage au tombeau d'Alban, martyrisé sous la domination romaine vers 300.

Ayant obtenu des ossements du corps saint, il fait bâtir à son retour à Auxerre une basilique dédiée à ce martyr breton où il fait exposer les reliques à la vénération des fidèles.

De la même manière s'appuyant sur des restes de saint Maurice d'Agaune et de saint Bris tous deux martyrisés à la fin du IIIe siècle, Germain fonde deux nouveaux lieux de culte sous leur patronage respectif, l'un au nord du castrum d'Auxerre, l'autre en Puisaye.

Le pontife auxerrois est également réputé avoir fondé un des premiers monastères de la Gaule sur la rive de l'Yonne opposée à la cité. Inspiré sans doute par le modèle de saint Martin de Tours, il s'y retirait fréquemment.