saint Germain et sainte Geneviève, école française, XVIIe siècle (Musée d'Auxerre)
GERMAIN, ÉVÊQUE D'AUXERRE
LE MISSIONNAIRE

ermain d'Auxerre est particulièrement connu pour son action évangélisatrice auprès des populations de Bretagne insulaire converties à l'hérésie pélagienne. Un synode réuni à l'instigation du pape Célestin Ier (422-432) décide l'envoi de missionnaires pour combattre cette erreur. Germain effectue ainsi deux voyages pour ramener les Bretons à l'orthodoxie catholique, l'un en 429, l'autre vers 431. Ses armes sont la prédication, l'exemple d'une vie sobre et l'accomplissement de plusieurs miracles dont la guérison d'une jeune fille aveugle. Pendant que le pontife obtient de nombreuses conversions, les Bretons sont menacés par les incursions des Pictes et des Saxons sur leur territoire. Germain prend alors la tête des troupes fraîchement baptisées, les enjoignant de reprendre ses propos avec force. La clameur d'un Alléluia prononcé par trois fois par les Bretons assemblés en ordre de bataille a raison des agresseurs. Lors de son premier voyage en Bretagne Germain s'arrête à Nanterre pour y prêcher. Là, il pressent parmi la foule la vocation de Geneviève encore petite fille à servir le Christ et la guide dans cette voie.